Françoise Akis
Prise de parole et confiance en soi

Tous les stages proposés et les séances individuelles se font dans le respect des règles d'hygiène et de distanciation physique. Une visière sera prêtée à chacun.

Possibilité de séances de coaching en visio-conférence pour ceux qui le souhaitent.

Stages d'un week-end 

Inscrivez-vous !

Françoise Akis
Prise de parole et confiance en soi

Chers amis Parisiens, possibilités de coaching individuel à Paris (Montparnasse)

Précautions Covid

Comment apprendre à parler en public avec aisance et sans stress ?

19 Août 2022 Françoise Akis

« Dès que je suis en dehors de mon cadre familial je perds mes moyens, je suis extrêmement timide. Même avec mes amis, je n’ose pas trop parler. Et quand c’est dans le cadre professionnel, c’est dramatique. Quand on fait un tour de table je deviens toute rougeje perds ma voix et même si j’ai des choses à dire, je n’arrive pas à les dire comme si j’avais tout oublié. Je manque terriblement de confiance en moi » me dit Clémence.

Les difficultés de prise de parole sont toujours liées à un manque de confiance en soi

Pour pallier ces difficultés il va falloir de la pratique. Il n’y a aucune baguette magique qui va tout améliorer et donner confiance en soi sans que vous n’ayez d’efforts à faire. Il faudra bien accepter de sortir de sa zone de confort.

Tout d’abord on va essayer de faire un point sur les situations difficiles ou les mauvaises expériences ayant provoqué cette perte de confiance en soi. Cibler les circonstances difficiles.

Le langage non verbal

Je commence toujours par le langage corporel, en effet c’est le premier qui parle avant même que vous ayez ouvert la bouche. Que ce soit la démarche, la façon de vous tenir, de regarder ou plutôt de ne pas regarder les gens, de fuir.Tout ce qui va parler de vous avant même que vous ayez dit quelque chose. Pour que les gens comprennent l’impact du langage non-verbal, je leur montre ce qu’ils font et ce qu’ils pourraient faire afin qu’ils réalisent l’impact que ça a sur les autres.

On modifie ce qui peut se modifier rapidement et pour le reste le fait d’en prendre conscience est déjà un premier pas important vers le changement.

La gestion du stress

Les séances de prise de conscience du corps vont permettre de sentir où se situe le stress et surtout va permettre au corps de se relâcher, de se détendre. Le corps est intelligent et il apprend vite. Je suis étonnée de voir à quelle vitesse les gens qui arrivent avec des tensions énormes, des corps douloureux, retrouvent un corps détendu, plus en contact avec le sol. Retrouvent un ancrage qu’ils n’ont d'ailleurs peut-être jamais connu.

L’importance de la respiration

La respiration est la clé de la gestion du stress. Mais je constate que pour de nombreuses personnes c’est très abstrait. De plus quand on commence une respiration elles restent trop dans le mental ce qui les coupe complètement des sensations du corps. Par les séances que je propose, on va se focaliser sur les sensations, déconnecter progressivement le mental, sentir la respiration dans le corps. On va explorer plusieurs façons de respirer pour se rendre compte des différentes possibilités, des espaces et des bienfaits.

Parce que non seulement la respiration permet de calmer le mental, de centrer mais aussi elle aide à détendre les tensions accumulées dans la colonne vertébrale.

L’ancrage, outil de la confiance en soi

Après quelques séances sur le corps ; même pour les personnes qui semblent les moins réceptivent aux sensations, le mental se calme, le corps se détend et elles expérimentent le fait de se sentir ancrées comme un arbre.

Lorsqu’on se sent bien ancré, on se sent plus solide, on ne risque pas de s’envoler. On a au contraire l’impression d’avoir des racines.

Prendre la parole mais pour dire quoi ?

Le contenu et la façon de dire les choses sont importants.

Parfois il me suffit de redire ce que l’élève vient de dire mais dans un autre ordre, d’une autre façon pour que ça change tout au niveau de l’impact. Je constate ça notamment quand les personnes doivent se présenter pour un job.

Le but n’est certainement pas de mentir mais de dire les choses d’une façon plus constructive, plus attrayante, plus valorisante.

Souvent c’est un aspect auquel les plus timides ne font pas attention tellement leur seul souci est de parler le moins possible pour se débarrasser de l’exercice. Or remettre les choses en place, les voir sous un autre angle va revaloriser chacun.

Pour certains il faut développer le contenu, orienter la personne pour qu’elle sache que dire, afin que ses prises de parole soient efficaces et pertinentes. Ca passe aussi par une réflexion sur « pourquoi je prends la parole ? » « quel message j’ai envie de faire passer ». Et là je pense notament aux politiciens.

S’exprimer en public

Lorsqu’on a exploré différentes façons de dire les choses ça devient comme un jeu. Un peu comme de la broderie (c’est l’image qui me vient, mais je n’ai jamais fait de broderie-)).

S’amuser à habiller les choses et observer les changements qui s’opèrent dans la communication.

Les échanges

Tout le travail s’accompagne de beaucoup de dialogues, d’écoute, de conseils, afin que l’élève se sente soutenu dans sa démarche. Le résultat dépend aussi de ces échanges, de cette confiance qui s’installe et du fait de se sentir valider par un expert de la prise de la parole.

Vous souhaitez en connaître davantage sur la prise de parole et la confiance en soi ?  Faites appel à votre spécialiste de la prise de parole et commencez votre coaching personnalisé. Le coaching personnalisé  ou les cours de prise de parole en groupe sont là pour vous aider et vous rassurer. Consultez-moi et prenez rendez-vous dans mes locaux à Bruxelles.


Derniers articles

Comment vaincre sa peur de parler en public ?

Comment apprendre à parler en public avec aisance et sans stress ?

Comment se préparer pour un discours ? (mariage, anniversaire,..)

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion